Nouvelle étude sur la diplomatie muséale au Canada

//Nouvelle étude sur la diplomatie muséale au Canada

Nouvelle étude sur la diplomatie muséale au Canada

Cet article a été publié dans le bulletin électronique de ICOM Canada de septembre 2019 sur la diplomatie culturelle. Voir plus d’articles de ce numéro ici.

Sascha Priewe, Ph. D. (Musée royal de l’Ontario; ICOM Canada)

Cet été, des chercheurs de l’Université Queen’s, en partenariat avec le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), ont commencé à travailler sur un projet de recherche intitulé Global Engagement of Museums in Canada (Engagement des musées du Canada sur la scène mondiale) avec le soutien du programme Mitacs Accélération. Ce projet qui comble des lacunes considérables en matière de données analyse le travail et les activités culturelles de onze musées et galeries d’art du Canada sur la scène mondiale. Ce sont l’Art Gallery of Alberta, le Musée Aga Khan, le Musée canadien de l’histoire, le Musée canadien des droits de la personne, le Musée canadien de l’immigration du quai 21, le Musée des beaux-arts de Montréal, le Museum of Anthropology de l’UBC, le Musée des beaux-arts du Canada, la Galerie d’art d’Ottawa, Pointe-à-Callière, cité d’archéologie et d’histoire de Montréal et le Musée royal de l’Ontario.

Les musées sélectionnés ne représentent d’aucune façon la totalité des musées et des galeries d’art du Canada, mais ils offrent une diversité sur les plans de l’emplacement, de la structure de financement et de la taille. Par la recherche dans des documents d’archives, l’analyse de documents et des entrevues avec des professionnels des musées, ce projet tente d’établir les données de base essentielles et de cerner les meilleures pratiques afin de les partager avec le secteur muséal et le milieu de la diplomatie culturelle.

En examinant les diverses façons dont les musées et les galeries d’art s’engagent dans des activités internationales, le projet fait ressortir des programmes institutionnels de partenariats, de développement de réseaux et de collaborations mondiales et insiste sur le potentiel des secteurs créatif et culturel pour favoriser une compréhension mutuelle, un dialogue interculturel et des relations soutenues entre des cultures et des nations sur la scène mondiale.

Les chercheurs aimeraient remercier les institutions qui ont généreusement accueilli l’équipe de recherche et les professionnels des musées qui ont partagé leurs expériences et leur expertise avec eux. Les conclusions du projet seront publiées dans un rapport dans le courant de l’année 2020.

Pour un supplément d’information sur ce projet, veuillez communiquer avec Bronwyn Jaques (candidate au doctorat, Université Queen’s) à bronwyn.jaques@queensu.ca ou avec Sascha Priewe (vice-président associé, Initiatives et partenariats stratégiques, Musée royal de l’Ontario) à saschap@rom.on.ca.

2019-09-01T15:31:32-05:00septembre 1st, 2019|Newsletters-FR|